In Umbra Voluptatis

Le crayon de papillon s’écartèle détale sur la raie, soie blanche à maculer. Grandiloquence ivresse brune sur le corps, corps qui suinte, dégouline, glisse, chaleur qui défriche les pores de rivières de perles, de rives pourpres, d’ennui aux écumes certaines. Le moustique au moteur de sciure avec sa détermination grinçante fonce sur moi. Entourloupé. L’air vinaigré troque son pardon dans chaque recoin habité par l’insecte, communauté médusée, tétanisée, puis lentement persécutée. Méticuleusement anéantie dans des vapeurs blanchâtres et épaisses. Les sursauts du ciel ainsi en dépendent. Une boule de feu me ronge le cou, derrière, au-dessus de la nuque, la nuque reluquée reluit brûle freluque, se consume peu à peu jusqu’à ce qu’elle s’étourdisse de l’air vicié des clims. La nuit s’apprivoise par des courants d’air contrôlés. Il n’y a rien d’autre à faire à présent qu’attendre. La moustiquaire, qui emprisonne rêves et insomnies, tend ses fils autour de la proie endolorie de sommeil. Elle écrit, rature, confie au papier tout ce qui crève l’absence. Elle patiente. Ça elle sait faire, patienter. Au cœur même de la présence qu’elle capture dans les signes, elle sait qu’elle ne fera toujours rien d’autre que patienter. Pour sentir l’autre incruster peu à peu son image dans ce qu’elle ramène d’impossible à partager. La nuit claque de noirceur dehors et pour une fois, il ne pleut pas. Elle guette encore les insectes, toujours le sommeil. C’est ainsi que chaque nuit, sous le ciel chargé de nervosité de la ville, on s’accoutume peu à peu au temps irréparable qu’on suspend entre soi et le monde.

* In Umbra Voluptatis = À l´ombre des plaisirs

Cet article, publié dans Chine : À mille lieu(e)x de quoi ?, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s