Haïkus pour le printemps

20170319_173020

Ombre de l’arbre

Sur l’âme qui dérive chaque

Jour de lente pleine lune

20170218_092912

Je ne te dirai pas

Que ton souvenir résonne

en écho, en vain

Le grillon exhale

Des parfums d’été précoce

Dans la nuit opale

20170314_090416

 

 

Telles des poupées russes

Les années nous engloutissent

Vers le minimum

antic-montres-watches

Nous avions si hâte

D’attendre les lendemains

De cette montre brisée

Las, je t’attendais

Sous un joyeux saule-pleureur

Qui fit la grimace

Amandier en fleurs

Amandiers en fleurs

Bruisse l’ombre sous les pas

Trêve de nos coeurs

Quelques autres, des heures

durant glanent dans vos champs

leur pitance amère

La clef est tombée

De leur pays dévasté

Refuges amputés

20170314_090613

Clair-obscur, Vie, Mort,

C’est l’heure des séparations

Malgré les bourgeons

Copia de DSCF0663

 

 

Paroles dans la nuit

meurent peu à peu sans écho

Secrets bien scellés

L’enfant endormi

contre le sein de sa mère

Berceuse éternelle

Sous les paupières closes

Des images telles des miroirs

Cloîtres interdits

Dans le soir tombant

Les feuilles volent au vent

Nos coeurs en tourment

Un instant fugace

J’ai cru que tout s’ouvrirait

Mais ce coup de vent !

oiseau]

Mouvement de branches

L’oiseau que tu aimais tant

Vibrante absence

Entre les roches claires

L’eau ricoche d’allégresse

De voir ton reflet

merle-cerise

Le merle mutin

guette le cerisier de loin

Appâts de festin

Gargouilles en instance

de divorce à l’amiable

confessent être des pitres

Photos Fuji 086

Chasse, ô, souvenirs,

Là où tranche, lasse, la tristesse

Le vent tresse les mois

Brises qui scintillent

dans la candeur de l’aube

Appel des chemins

Que languisse l’attente

De sentir ce lent soupir

Juste après l’étreinte

20170318_150703

S’emmêlent les corps

Comme des racines sous la terre

Invisibles liaisons

20170318_150755

Patiente colombe

Qui ne juge l’ignoble humain

Quand viendra la paix ?

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Haïkus pour le printemps

  1. JPB dit :

    Très joli

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s