Archives de catégorie : La Chine des rails et déroute

La Chine des rails et déroute : l´étranger

 L´ÉTRANGER (9ÈME CHAPITRE) Voyager et perdre des pays de vue, les perdre tous de vue en voyageant dans les trains illuminés du monde nocturne, être toujours un étranger.  Enrique Vila-Matas citant Perec dans Paris ne finit jamais. « Lao Way Lao … Lire la suite

Publié dans Chine, Essai ballade, La Chine des rails et déroute | Tagué | Laisser un commentaire

La Chine des rails et déroute : conclusion

      L’homme ne se fréquente pas pour vivre. S’il veut se connaître, ce n’est pas pour durer, pour mériter le monde, mais pour être au monde.  Georges Huguet, « L’œil de l’aiguille »   Mes voyages me rendent souvent mon … Lire la suite

Publié dans Chine, Essai ballade, La Chine des rails et déroute | Tagué | Laisser un commentaire